L’année 2016 est marquée par l’ouverture à la concurrence des filières de Responsabilité Élargie du Producteur (REP) emballages et papiers. L’occasion pour Les 9èmes Rencontres Éco-organismes, organisées par AMORCE en février dernier sur le thème « Filières REP : un système à réinventer ! », d’aborder le modèle des éco-organismes à la française.

Plusieurs évolutions, prévues par la Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, ont été relayées :
  • l’harmonisation des modalités de collecte séparée des déchets d’emballages et de papiers graphiques sur l’ensemble du territoire national,
  • la création, en 2017, d’une nouvelle filière REP dédiée aux navires de plaisance ou de sport,
  • l’extension du périmètre de la REP textile et de la REP papiers,
  • la modulation des contributions financières selon les critères environnementaux liés à la conception, à la durée de vie et à la fin de vie du produit.

Les acteurs des filières REP restent également attentifs aux réflexions en cours ou à mener, telles que l’étendue possible de certaines filières aux déchets professionnels ou l’évolution des filières « financières » vers plus d’« opérationnel ».

Le rôle d’Inddigo auprès des éco-organismes
Inddigo collabore activement auprès des éco-organismes.
Petit tour d’horizon de quelques missions réalisées pour leur compte :
  • EcoDDS (filière Déchets Diffus Spécifiques - DDS)
    En partenariat avec l’IFD, formation des gardiens de déchèteries au tri des DDS
    Le 08 mars dernier, la 1 000ème formation a été dispensée !
  • Eco-mobilier (filière Déchets d’Eléments d’Ameublement - DEA)
    Accompagnement opérationnel au démarrage de la filière, passation des marchés de collecte et de traitement, audits des opérateurs
  • Ecofolio (filière papiers)
    Etat des lieux des performances de valorisation énergétique des installations de traitement des déchets. Comparatif des 200 collectivités ayant les « meilleures performances » et les « moins bonnes » pour mieux comprendre les facteurs de réussite ou d’échec de la collecte sélective
  • Eco-emballages (filière emballages)
    Aide à la définition d’un nouveau dispositif en apport volontaire, analyse des modalités de collecte sélective en sites isolés
  • Aliapur (filière pneumatique)
    Accompagnement de la filière par une assistance pour la consultation de prestataires de collecte et de valorisation puis par une étude d’optimisation de la collecte
  • DASTRI (filière Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux - DASRI)
    Audits des sites de traitement de déchets.

La création des éco-organismes est une conséquence directe de la mise en œuvre de la Responsabilité Élargie des Producteurs (REP) dont le fondement est de rendre le producteur solidairement responsable de ses produits et de leur fin de vie. 18 filières REP existent aujourd’hui, au sein desquelles se répartissent 24 éco-organismes(1) qui gèrent 10 millions de tonnes de déchets. En favorisant la valorisation et le développement de nouvelles filières de valorisation, les éco-organismes sont des leviers forts de l’économie circulaire.

Nous mettons à leur disposition notre expertise déchets de manière réactive. Nos 6 agences et nos 10 établissements nous permettent de répondre à leurs besoins de proximité.


(1) Source : rapport public annuel 2016 de la Cour des comptes - étude consacrée aux éco-organismes, intitulée "un dispositif original à consolider".