La SPL Anjou Trivalor a confié au groupement porté par Derichebourg Environnement (mandataire) la Conception, Construction, Exploitation et Maintenance du futur centre de tri des déchets ménagers recyclables de Saint Barthélemy d’Anjou situé à proximité d’Angers.

Sa capacité de traitement sera de 35 000 tonnes par an. Le centre recevra les déchets ménagers recyclables issus des collectes sélectives de l’ensemble du département du Maine-et-Loire, sauf le Choletais.

Les travaux sur 7 500 m2 donneront une nouvelle orientation au site Biopole avec la réhabilitation et l’extension des bâtiments existants.

Au sein du Marché Public Global de Performances (MPGP), Inddigo réalise :
  • La mission d’Ordonnancement Pilotage Coordination (OPC) : notre rôle est essentiellement de coordonner les interventions des différentes entreprises partenaires pour limiter la coactivité et veiller au respect du planning du chantier.
  • Le Dossier Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) : notre rôle est de constituer le dossier de demande d’enregistrement des nouvelles activités et d’assurer son dépôt en Préfecture du Maine et Loire. Inddigo gère la relation avec la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL), qui instruit le dossier, en répondant à ses questions qui peuvent notamment remonter de l’enquête publique.
Les travaux qui s’achèveront à l’été 2021, seront suivis d’une phase de mise en service pour une réception début 2022.

Les partenaires
Derichebourg Environnement : mandataire et exploitant  
VAUCHE : Équipementier
AGENCE 3 ARCHES : Architecte
ASI : Sécurité-Incendie
PRO-LOGIS : Bâtiment et VRD
Inddigo : OPC et dossier ICPE

Suivez l’avancement des travaux en vidéo


Point d’étape #3

Point d’étape #2

Point d’étape #1

Images réalisées par Magellan Communications.

Cette mission de coordination a démarré le lendemain du premier jour de confinement national au printemps 2020.


Notre nouvelle organisation du travail collaboratif digital mis en œuvre depuis plus d’un an nous a permis d’assurer ce travail à distance dans un environnement de qualité : visioconférences, plateaux projets virtuels, espaces de partage et de travail collaboratif. Les quelques jours de retard pris à cause de l’impossibilité de se rendre sur place pour boucler les phases d’études ont été rattrapés par la validation rapide du dépôt de permis de construire. Les travaux ont donc commencé fin août 2020 comme prévu.


À lire également Organisation, pilotage et coordination de la construction du centre de tri des déchets de Chassieu