Énergies renouvelables

Energies renouvelables

ACCOSEnR

Optimiser les postes d’échanges raccordés aux réseaux de chaleur pour une meilleure valorisation des énergies renouvelables

L’intégration d’énergies renouvelables nécessite des réseaux de chaleur basses températures plus complexes et contraignants à exploiter que les réseaux de chaleur « classiques ». Les postes d’échanges thermiques, interfaces entre les réseaux de chaleur et les bâtiments, doivent donc évoluer pour s’adapter aux contraintes d’exploitation de ces réseaux basses températures. Avec le projet ACOSSEnR, nous travaillons avec nos partenaires à l’élaboration d’un guide qui sera diffusé par l’ADEME à Horizon 2020. Il sera composé d’une schématèque détaillée et adaptée à chaque configuration de réseau de chaleur et chaque typologie de bâtiment pour la conception des postes d’échanges et d’un guide de bonnes pratiques pour leur exploitation. Les concepts proposés seront le résultat d’un compromis entre 4 critères gages de l’opérationnalité immédiate : performance de l’architecture, facilité de mise en œuvre, facilité d’exploitation et surcoût d’investissement par rapport à une solution traditionnelle.
Projet coordonné par Inddigo, avec le soutien financier de l’ADEME dans le cadre de l’appel à projet APRED
Durée de la recherche : 2017 - 2019

Nos partenaires : ENGIE Lab Cylergie, Paris Batignolles Aménagement


EnRSim

Simulateur des installations de production d’énergies renouvelables pour les réseaux de chaleur

Le projet a pour finalité la création d’un logiciel de simulation simplifiée pour choisir la ou les sources d’énergies renouvelables ou de récupération (EnR&R) les plus adaptées à chaque réseau de chaleur (solaire thermique, bois énergie, géothermie, récupération…). Il permettra d’estimer le potentiel des énergies renouvelables et de récupération dans les réseaux de chaleur, de comparer plusieurs sources d’énergies renouvelables - bois, solaire, géothermie…, et de confronter la réalité de la solution retenue aux prévisions. L’outil associera approches économiques et environnementales. Il calculera par exemple les « coûts de chaleur » et la quantité de gaz à effet de serre (GES) produites par les différentes solutions envisagées.
Avec le soutien financier de l’ADEME dans le cadre de l’appel à projet APRED
Durée de la recherche : 2018 - 2019

Nos partenaires : CEA - Commissariat à l’Énergie atomique et aux Énergies alternatives, INES

Les 3 projets de recherche développés

  • Optimisation des réseaux de chaleur mixtes et réseaux froids
  • Combustibles issus de déchets ou biomasse
  • Production de gaz renouvelable

Partagez sur :
Par mail :
ADEME – Appel à projets CORTEA 2015
  • Bâtiment
Impact de la phase CHAntier sur la Qualité de l’Air Intérieur – Premiers résultats du projet de R&D ICHAQAI

ICHAQAI résulte d’une prise de conscience des difficultés de terrain pour assurer un bon niveau de qualité de l’air intérieur à la réception des chantiers de construction et de rénovation. Si les produits de construction disposent désormais d’un étiquetage obligatoire sur leurs émissions de COV (Composés Organiques Volatils), on peut s’interroger sur l’impact des modalités de stockage des matériaux, sur les émissions et interactions des produits utilisés pour la pose, ainsi que sur les processus de mise en œuvre.

Voir l'étude
Bilan de notre soutien à J’Aime boc’oh : une économie agroalimentaire circulaire est possible !

Depuis 2016, Inddigo soutient J’Aime Boc’oh, une conserverie solidaire chambérienne qui récupère les fruits et légumes disqualifiés pour les valoriser en confitures et tartinades. Voici le bilan très positif de ses deux premières années

Lire la suite
Voir plus d'actualités
 

Conception, réalisation : Agence ICOM - communication responsable - Toulouse

Solution de gestion de contenu : Blyss CMS, developpé par Kairn (Toulouse).