L’innovation low-tech pour construire la ville frugale de demain ?  

Lundi 20 novembre 2017, notre agence marseillaise a organisé notre 4ème évènement.
Après une présentation de l’écosystème Darwin par Jean-Marc GANCILLE, l’un de ses membres fondateurs et Directeur de la transition écologique, des acteurs marseillais nous ont rejoints pour échanger sur le thème des innovations low-tech.

Table ronde innovation low-tech
  • Jean-Christophe DARAGON - Direction de la Stratégie et de la Prospective EuroMéditérannée
  • Daniel FAURE - Envirobat - Bâtiments Durables Méditerranéens
  • Emmanuel ROPERT – LinkCity


Darwin, un écosystème coopératif, de transition et alternatif

10 ans après le dessin des premières lignes du projet, Darwin est aujourd’hui un lieu fidèle à ses ambitions : coopératif, sobre et un formidable levier pour les acteurs locaux de la transition écologique.

Cet écosystème hybride et mutable est installé dans une ancienne friche urbaine bordelaise de 4 hectares. Il accueille des bureaux aménagés avec des matériaux récupérés et beaucoup de goût où 200 entreprises et 600 personnes, surtout des co-workers, mutualisent leurs projets et s’entraident. Cet endroit exemplaire abrite également une pépinière d’entreprises et de très nombreux services pour les darwiniens : une conciergerie solidaire, une épicerie, une torréfaction, une brasserie avec sa propre bière bio brassée à l’énergie verte, sa monnaie locale - la MIELE - acceptée par nombre de commerçants bordelais.

Le rayonnement de Darwin au-delà de l’ancienne caserne désaffectée est plein de sens et participe au développement économique local. Avec son restaurant bio, le plus grand de France (12 000 repas/mois), Darwin a développé la structuration d’une filière agricole bio locale. Les « détritivores » qui récupèrent et valorisent les biodéchets du site interviennent également dans les restaurants de la ville.
Ce lieu, qui accueille aussi beaucoup d’évènements engagés, qui accueillent des migrants et sans abris locaux, n’a pas fini de nous épater avec ses futurs projets. Plusieurs métropoles montrent d’ailleurs leur intérêt à accueillir en leur sein, des structures similaires.

Intervention de Jean-Marc GANCILLE en vidéo

La ville frugale est un espace dans lequel on vit mieux et avec moins de ressources

Dans son introduction, Bruno LHOSTE, président d’Inddigo s’appuie sur la définition de la ville frugale donnée par Jean HAËNTJENS, économiste et urbaniste français, conseil en stratégies urbaines. Elle se fixe comme priorité d’offrir plus de satisfaction à ses habitants en consommant moins de ressources. Elle envisage les manières de concilier : « les attentes de mobilité et la sobriété énergétique » ; « le désir d’espace et de nature avec un usage économe du sol » ; « le souhait de développer l’équité des territoires avec les logiques de concentration et de polarisation » ; « la qualité de vie avec la modération des coûts urbains ».

Les innovations économes en ressources sont-elles un atout pour la ville de demain ?

Réponse avec des acteurs marseillais

4 intervenants ont rejoint Jean-Marc GANCILLE à l’issue de son intervention pour donner leur définition de l’innovation low-tech, des exemples d’applications dans leurs métiers, les freins identifiés et leur vision de l’avenir.
Jean-Christophe DARAGON d’Euromediterranée nous donne en exemple la thalassothermie, une innovation « easy tech low cost » pour rafraîchir les bâtiments grâce à la mer. Pour Emmanuel ROPERT de Linkcity, le développement du foncier par une nouvelle prise en compte de l’usage en amont des projets est une condition sine qua non illustrée par « Les fabriques » à Marseille. Daniel FAURÉ d’Envirobat BDM insiste sur la simplicité comme caractère indispensable à l’innovation pour son intégration par les usagers. Aurélien BOSSAUD, Directeur Adjoint Bâtiment et Énergies d’Inddigo illustre l’expertise d’Inddigo par quelques exemples concrets.
Tous nos intervenants doivent composer avec des freins notamment règlementaires et même s’ils s’accordent à penser que les choses n’avancent pas assez vite, ils restent plein d’espoir pour le développement des innovations économes en ressources.
Jean-Marc GANCILLE conclut cette table ronde en précisant le caractère urgent d’une prise de conscience nouvelle.



Partagez sur :
Par mail :
BOUYGUES IMMOBILIER URBANERA
  • Déchets
  • Énergie
  • Bâtiment
  • Mobilité
  • Biodiversité
Aménagement d'une marina et d'un quartier en bord de Seine à Cormeilles en Parisis

Un port de plaisance et un quartier animé remplaceront une friche industrielle. Inddigo accompagne Urbanera dans la stratégie de développement durable de ce nouvel éco-quartier qui sortira de terre en 2021.

Voir l'étude
MOOC : Villes et Territoires durables

Inddigo participe au MOOC co-réalisé par l’ADEME et le CNFPT pour parler Économie Circulaire.
Inscrivez-vous à cette formation en ligne pour comprendre les défis de l’urbanisme de demain. Frédérique MÉTIVIER-LOPEZ nous en dit plus.

Lire la suite
Voir plus d'actualités