Le biomimétisme était à l’honneur de notre évènement parisien, le 9 avril 2018.
Retour en vidéos sur le programme inspirant de cette soirée :

Lancement de Pikaia, la nouvelle filiale d’Inddigo dédiée aux solutions biomimétiques.

Respectueuse de l’ADN d’Inddigo, Pikaia veut doter les acteurs économiques, publics ou privés, des outils pour réaliser les changements nécessaires à rendre leurs modèles économiques et leurs organisations compatibles avec les enjeux de développement durable.
Son offre se base sur 4 piliers :
  • les innovations de rupture, qu’il s’agisse de nouvelles stratégies d’entreprise ou de nouveaux produits, pour faire émerger les modèles durables de demain ;
  • les nouveaux modèles économiques qui valorisent le service rendu plutôt que l’achat des biens ;
  • l’accompagnement aux changements des comportements et des organisations pour une réelle métamorphose des comportements au quotidien ;
  • la performance durable qui demeure au cœur des préoccupations de la galaxie Inddigo.

Retrouvez sur le site www.pikaia.fr le détail des services et des méthodes mises en œuvre par une équipe d’experts passionnés.

Présentation de Pikaia

Conférence « De l’économie circulaire aux organisations agiles, du design aux matériaux éco-conçus, que peut-on apprendre de 3,8 milliards d’années de R&D en soutenabilité ? »

Conférence animée par Tarik Chekchak, ancien directeur scientifique et environnement de l’Équipe Cousteau, directeur des formations Biomimétisme à l’Institut des Futurs Souhaitables et consultant associé de Pikaia.

Cet explorateur polaire a toujours été émerveillé par les capacités du vivant à s’adapter à des conditions extrêmes, par l’interdépendance des espèces et par l’organisation en réseaux de la nature. Ces notions, importantes à comprendre, sont à la base du biomimétisme.
Elles permettent à la nature d’organiser 4 grandes familles de services :
  • services d’approvisionnement : bois, plantes médicinales, etc. ;
  • services de régulation : stockage du carbone, régulation des précipitations, filtration de l’eau, etc. ;
  • services culturels : beauté des paysages, valeurs spirituelles de lieux vivants, ressourcement, etc. ;
  • services d’appui : formation des sols, recyclage des éléments nutritifs, production primaire, oxygène, etc.;
  • si nous pouvions donner une valeur monétaire à ses services, les chiffres estimés seraient faramineux.

Tarik Chekchak a également présenté :
  • les impacts de l’humanité sur les océans, les espaces terrestres, le climat et la biodiversité et l’urgence de réconcilier la technosphère et la biosphère ;
  • les enjeux du biomimétisme : essayer de répondre aux grands enjeux de notre société en essayant d’adapter les stratégies de la nature ;
  • les 3 champs d’application du biomimétisme : les formes, les matériaux et les systèmes ,
  • des exemples concrets d’applications du biomimétisme avec des références célèbres ou au contraire insoupçonnables et tellement inspirantes ;
  • des ressources essentielles pour structurer l’information dédiée au biomimétisme.
La conférence s’est suivie d’une table ronde en présence de :
  • Kalina Raskin, directrice générale du CEEBIOS (Centre Européen d’Excellence en Biomimétisme de Senlis) ;
  • Emmanuel Delannoy, consultant associé de Pikaia, auteur du rapport « Biodiversité et économie »(1) pour le ministère de l’Écologie ;
  • Paul Boulanger, Président de Pikaia et auteur d’une thèse sur le biomimétisme appliqué à la stratégie des entreprises.

Présentation de la nouvelle collection des éditions Rue de l’Échiquier en partenariat avec Pikaia

Thomas BOUT, gérant des Éditions rue de l’Échiquier a présenté la nouvelle collection dédiée aux applications du Biomimétisme en compagnie de Bruno LHOSTE, président d’Inddigo et directeur de cette nouvelle collection.
« Biomimétisme et Architecture » de Michael Pauwlyn, en sera le premier ouvrage et sera présenté lors de Biomim’expo 2018.
(1) « La biodiversité, une opportunité pour le développement économique et la création d’emplois »

Partagez sur :
Par mail :
Communauté de Communes Pic Saint-Loup Haute Vallée de l'Hérault
  • Énergie
  • Bâtiment
  • Mobilité
  • Biodiversité
Élaboration du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) du Grand Pic Saint-Loup

Comment concilier développement et préservation d’un territoire exceptionnel ?
Le territoire du Pic Saint-Loup Haute Vallée de l’Hérault, aux portes de la Métropole montpelliéraine, connaît une très forte croissance démographique.
Inddigo a accompagné l’élaboration du SCoT vers un équilibre territorial partagé par les acteurs.

Voir l'étude
Inddigo a accompagné le premier SRADDET de France !

Le SRADDET doit être adopté par les Régions avant la fin juillet. C’est chose faite pour la Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur accompagnée par Inddigo est ses partenaires.
On en profite pour vous en dire plus sur ce maxi-schéma.

Lire la suite
Voir plus d'actualités